Dirigeant, manager, comment exprimer un feedback négatif

Comment exprimer un feedback négatif ?

A quoi ça sert ? le feedback négatif permet de dire ce que l’on pense et ressent en respectant que l’autre puisse ressentir et penser différemment.

 

Si faire un retour positif/feedback positif nous semble plus aisé et plus naturel, savoir-faire un feedback négatif peut faire reculer, fuir ou certains peuvent préférer se taire.

D

irigeant et managers, apprenez à donner un feedback négatif qui soit constructif. Parfois difficile, cet excercice est réalisable avec quelques repères méthodologiques pour formuler un feedback négatif que vos équipes apprécieront alors de recevoir.

Comment exprimer une critique négative ?

 

Petit guide du feedback négatif :

 

1) décrire les faits

Rester factuel, sans généraliser, sans parti pris, sans jugement de valeur, sans donner tort « je n’ai pas reçu votre rapport mercredi comme il était convenu ».

 

2) clarifier les conséquences

Ça parait simple, mais il s’agit de s’entraîner car l’exercice suppose de responsabiliser l’autre et non de le culpabiliser. On évitera de dire « c’est de ta faute si … » et on préférera « du coup, je ne suis pas parvenu à finir le dossier pour le service marketing ». On s’efforce de traduire les faits en conséquences factuelles.

 

3) exprimer son ressenti à la première personne « je »

Il s’agit de traduire le « t’as pas fait correctement ton boulot » par « j’ai été bien embrassé » ou « j’ai été étonné de ne pas le recevoir car d’ordinaire tu n’es pas en retard »

L’enjeu du feedback constructif est de ne pas mélanger les faits, leurs conséquences et le ressenti avec l’interprétation que l’on pourrait être tenté de faire.

 

4) élaborer la suite

 

Qu’attendre d’un feedback négatif ?

 

Il s’agit de proposer à l’autre de se centrer sur la suite : « que comptez-vous faire » ou encore « qu’allons-nous faire maintenant », des questions ouvertes qui remettent votre interlocuteur en posture de pouvoir corriger et rectifier selon ses propres propositions.

 

La critique doit se baser sur des faits clairs, circonstanciés par des conséquences crédibles et l’expression du ressenti devra être authentique pour s’inscrire dans une relation de confiance : recevoir alors un feedback sera vécu comme un cadeau précieux qui pratiqué régulièrement permettra d’instaurer un climat d’échange, de partage et d’apprentissage, favorisera le développement de comportements pro sociaux comme l’entraide, la solidarité mais surtout, permettra à la confiance de s’instaurer.

 

La confiance est la base du management, la confiance qui s’inscrit dans la Présence, la Patience et la Persévérance, les “3P” du climat de confiance même lorsqu’il s’agir d’exprimer une critique négative.

 

Author: Carole Laubry

Le lâcher prise, un chemin libérant.
Le coaching de libération, pour quoi faire ?