Coaching, comment sauver son entretien annuel

Morosité au travail : l'ennemi de la performance

 

Ou comment le coaching vous sauvera dans bien des situations : Si la morosité ambiante peut affecter notre moral et notre détermination à aller de l’avant au bureau, comment faire cesser cette petite voix intérieure qui crie à l’insatisfaction, au manque de reconnaissance, à cette non augmentation qui va vous être prochainement annoncée.

 

 

Cette charge de travail à laquelle on n’arrive jamais à bout, ces urgences permanentes à gérer et qui rendent le quotidien impossible, cette lassitude qui gagne un peu plus chaque jour.

 

Le moral est en berne, la motivation au plus bas. Plus envie de grand-chose au bureau, peut être seulement de trouver quelques collègues dans le même état d’esprit que vous pour partager vos désillusions, votre agacement face à ce management qui ne va pas comme l’on souhaiterait qu’il aille.

 

Bref, rien ne va comme l’on voudrait.

 

Et par ailleurs, votre manager voit bien votre grise mine. Il s’efforce de ne pas le remarquer et de faire comme si tout allait bien.

 

Car de de son côté, il n’arrête pas. Il va chercher les contrats, participe à de nombreuses réunions, au séminaire stratégique. Il a tant à faire, un reporting de plus en plus lourd et complexe à envoyer chaque semaine, des prévisions de vente à rendre en permanence, une équipe à manager…

 

Il ressent de plus la partie propre au management de son travail comme une réelle charge ; toutes ces demandes implicites, ces références à peine voilées à cette charge de travail qui s’amasse alors qu’aucun budget n’autorise le moindre recrutement…et cette insatisfaction chronique qui commence à le démotiver lui aussi. Trop de problèmes de management, si au moins il avait plus de temps pour s’occuper des vrais sujets, du business en somme.

 

La période des entretiens arrive, il commence à redouter assez tôt cette période compliquée ou chaque salarié va lui renvoyer son manque de reconnaissance, sa charge de travail, son absence d’augmentation.

 

Face à une situation très tendue pour tous, à l’absence d’écoute du manager épuisé par l’insatisfaction chronique de ses salariés, quelques séances de coaching suffisent souvent pour permettre au salarié de se rendre compte de la spirale négative dans laquelle il s’est glissé et lui permet de trouver en lui des ressources pour s’inscrire dans une démarche positive et constructive.

 

Le coach : sauveur de la crise managériale

L’approche systémique permettra en outre au salarié de se rendre compte de l’écho de son négativisme dans d’autres environnements que la sphère professionnelle et de la difficulté ressentie par son entourage immédiat.

La séance lui permettra de reprendre pied avec une démarche de progrès :

  • Pour la partie relative à la charge de travail, comment collaborer avec son manager pour identifier celles qui sont prioritaires, urgentes, et accessoires.
  • Pour la partie reconnaissance, comment faire des points plus réguliers pour ne pas attendre une année et suivre les progrès et réalisations en continu.

Le coaching permet au salarié et à son manager d’avancer ensemble sur leurs sujets grâce à l’accompagnement du coach.

 

 

Le Management cellulaire
Le bonheur au travail ?

Sur le même sujet: